Prisoners of Alkaban

prisoners-alkaban-maximum-escape

Prisoners of Alkaban

17/20

Prisoners of Alkaban est l’un des escape game de Maximum Escape à Barcelone, en Espagne, avec Vault 27, Gangsters : money, guns and whiskeyThe Dungeon : The Last Round, Damn Fame!, Sherlock Holmes vs London Devil, Darkness, Ulysses Spaceship et Hospital Anbandonado.

Immersion
5/5
Cohérence
3,5/5
Game-master
4,5/5
Enigmes
4/5

Le scénario : Les plus grands magiciens du monde sont détenus à Alkaban, la plus horrible et impénétrable des prisons. La seule chance pour vous d’y entrer est de devenir l’un de ses détenus. Vous pensez n’avoir aucun mal à vous évader en une heure ? Alors osez vous aventurer dans cet endroit rempli de créatures et de pouvoirs magiques. 

Thème

Harry Potter

Difficulté

1/3

Prix moyen

17,50 à 50 €/joueur

Nombre de joueurs

2 à 4

À peine nos tuniques de sorciers revêtues, voilà que nous sommes convoqués par un mage autoritaire. La raison invoquée : nous avons fauté. Ça commence fort ! La mise en condition prend son temps. Longue, elle est surtout propice à installer une ambiance inquiétante dès les premières minutes.

L’objectif recherché ici, c’est de vous déboussoler. Car une fois le bandeau retiré de vos yeux, vous découvrez avec surprise une situation mal embarquée, ainsi menottés d’une manière peu conventionnelle et assez originale pour un thème prison. Le faible éclairage laisse planer une ambiance assez sombre, qui colle bien aux esprits qu’on imagine roder dans ces murs. Même sentiment concernant la bande son, sobre et jouant sur des variations inquiétantes.

Ça n’aura échappé à personne, et encore moins aux fans de baguettes magiques et de quidditch,  cette salle s’inspire du troisième volet des aventures d’Harry Potter – Le Prisonnier d’Azkaban, en français.  L’oeuvre de J.K. Rowling est remplie de codes. Comme l’interdit de faire de la magie devant des non-sorciers. Règle que nous avons enfreint et qui sera à l’origine de notre incarcération. 

C’est donc un début dans la lignée de la saga à succès. Par la suite, peu de ressemblances ou de références au monde des sorciers. Les décors de cette prison dégagent plus une atmosphère mystique que le fantastique caractéristique des premiers livres et films Harry Potter. Pourquoi ne pas avoir mis en scène des personnages ou créatures présents dans la fiction ? Conseil aux puristes : n’espérez donc pas replonger dans votre nostalgie d’antan.

Maximum Escape possède son lots de game-masters talentueux. Surtout dans son second local, le plus récent. Marco appartient à ceux-là. Il a dirigé notre partie d’une main de maître. Durant le briefing d’abord, en usant de son air inquiétant voire oppressant. Parfait pour stimuler notre excitation au début du jeu. 

Le rôle qu’il remplit par la suite est parfait. Son aide étant donnée par l’intermédiaire d’un personnage intégré à l’histoire et expert en magie. Le timing de ses indices était adéquat et adapté à notre progression.

Impossible d’imaginer des cadenas-codes dans une prison magique. Ici, c’est un mélange d’énigmes qui ont trait à la magie ou à l’évasion. Toutes appellent à des manipulations assez originales. Au menu : sortilèges, potions à concocter ou encore dissimulation. 

On regrette l’absence de baguettes magiques, tellement identifiés à l’univers d’Harry Potter. Davantage de formules magiques auraient rendu cette aventure encore plus mémorable. À noter enfin, une énigme qu’on s’attend plus à retrouver dans un braquage de banque que dans une prison pour sorciers. 

Ressenti global

L’ambiance inquiétante et les manipulations magiques sont les deux composantes qui fonctionnent bien dans Prisoners of Alkaban, une salle inspirée d’Harry Potter mais au final assez éloignée de la fiction originelle.

Maximum Escape 2

Localisation

Carrer de Trafalgar 17, 08010 Barcelona

Contact

+34 931 380 648
booking@maximumescape.com

Site web

Alexis
Rédacteur pour lemeilleurescapegame.fr

Laisser un commentaire