Darkness

darkness-maximum-escape

Darkness

20/20

“Darkness” est l’un des escape game de Maximum Escape à Barcelone, en Espagne, avec “Gangsters : Money, Guns and Whiskey”, “Vault 27”, “The Dungeon : The Last Round”, “Damn Fame!”, “Sherlock Holmes vs London Devil”, “Ulysses Spaceship” et “Hospital Anbandonado”.

Immersion
5/5
Cohérence
5/5
Game-master
5/5

NB : la section énigme n’a pas été notée pour cet escape game qui n’en comporte aucune.

Le scénario : Souvenez-vous des monstres qui se cachaient dans le noir quand vous n’étiez qu’un enfant. Pas de honte à avoir. Ces monstres sont bien réels et très dangereux. La légende tait le nom de ceux qui ont osé s’aventurer dans leur sombre monde. Aucun d’entre eux n’est encore revenu pour nous en dire plus. Aurez-vous l’audace de l’explorer ? 

Thème

aventure / forêt fantastique

Prix moyen

15 à 45 €/joueur

Nombre de joueurs

2 à 4

La réputation de Maximum Escape tient certainement à ses décors plus vrais que nature. À ses mécanismes bluffants aussi. Mais dans “Darkness” (ou “Oscuridad” en VO) rien de tout ça. Vous vous retrouvez plongés dans le noir complet. Dans une expérience que l’enseigne range dans sa catégorie “aventure”. Pas de décors à voir donc mais un voyage sensoriel spectaculaire, stimulant comme jamais votre imaginaire. 

Celui de votre enfance bien sûr. Il y a ce grain de folie qui nous évoque “Alice au pays des merveilles”. Ce doute qui nous prend par instants : sommes-nous en train de rêver ou vit-on réellement cette aventure ? Difficile d’en dévoiler la teneur en détails tant ce que chacun imagine plongé dans le noir est différent d’une personne à une autre. Seulement peut-on dire que le contact avec les objets et les sons de ce monde est déroutant. 

Au volet cohérence, on dira seulement que l’histoire commence dans la peau de jeunes scouts perdus dans la forêt pour prendre une succession de tournures plus inattendues les unes que les autres. Et ça parait assez logique pour un scénario fantastique. 

Sur la forme, c’est un sans-faute également. Les matériaux et textures évoquent immédiatement ce qu’ils sont censés représenter au toucher. Ils font gagner en crédibilité les actions que vous devrez accomplir pour progresser. Certaines font entrer en jeu des manipulations. D’autres, des comportements inhabituels d’habitude prohibés dans la plupart des escape game classiques. De manière générale, le sentiment d’agir en toute liberté domine cette aventure.

Là, on tient le point fort de ce concept. Comment peut-on l’appeler ? Le game-master ? Ou plutôt le conteur ? L’acteur ? Les trois à la fois dirons-nous. Car la performance d’Aaron, notre hôte du soir, tutoyait les sommets. Son arrivée remarquée, sa manière de jouer avec nos peurs et de stimuler nos pensées… Le briefing était déjà parfait. 

Mais quelle implication exceptionnelle une fois l’aventure débutée ! Impossible de dévoiler sous quelle forme mais Aaron a distillé un grain de folie qui nous a fait alterner entre fous-rires et anxiété. Avec son excellent sens de la répartie, il a rendu ce moment mémorable et magique à souhait. Irréprochable.

Ressenti global

A l’arrivée, on ressort presque frustrés de ne pas avoir pu passer plus de temps dans l’obscurité, c’est dire ! L’expérience est réservée aux personnes en bonne condition physique et à l’aise avec le noir complet. Mais il serait tellement dommage que vous passiez à côté. Allez-y les yeux fermés !

Maximum Escape 2

Localisation

Carrer de Trafalgar 17, 08010 Barcelona

Contact

+34 931 380 648
booking@maximumescape.com

Site web

Alexis
Rédacteur pour lemeilleurescapegame.fr

Laisser un commentaire