Psychotik

psychotik2

Psychotik

Psychotik est un escape game de Mission Exit à Montpellier, avec Alcatraz, La Quête du Trône et 50 Nuances de Gris

19/20

Immersion
5/5
Cohérence
5/5
Game-master
4/5
Enigmes
5/5

Le scénario : Le plus joueur des psycho-sérial-killers va vous dépecer d’ici, disons une heure pour être approximatif. Comme il aime encore plus vous regarder (il vous mate…) vous affoler, vous êtes sensés comprendre les indices laissés afin d’avoir une chance de vous enfuir !

Thème

Fuire le psychopathe

Difficulté

2,5/3

Prix moyen

18 - 29€/joueur

Nombre de joueurs

3 à 5

Être attaché dans un lieu oppressant avec peu de lumière conduit forcément à considérer le temps autrement que sur un transat à la plage.

Même s’il y a autant de rouge sur des touristes anglais qui sortent de leur première journée à Palavas que dans la première pièce de cet escape game.

L’immersion se fait dès la première seconde. L’obligation d’être soudé est mise en avant de suite, tout comme « L’abattoir », salle jumelle chez The Great Escape Game. Ici le début est plus oppressant car la salle plus réduite.

On a besoin des autres, dans tous les sens du terme et ça en fait un début que l’on ne pourra pas qualifier d’en dessous d’excellentissime. Pour rester modeste.

Le contexte créé fait que l’on est immergé par l’histoire et cela va influencer le reste de toute la partie. Le reste du décor de Psychotik est très crédible, austère à souhait, très fourni, et attention à vos rétines. La bande son gagnerait à nous plonger davantage dans l’effroi (juste de temps en temps hein) mais à part ça… très bien.

Même si parfois on frise l’exotique, tout est parfaitement cohérent au sens strict du terme.

Ne vous laissez pas distraire par des pièges… le maître mot de Psychotik serait « l’intelligence », mais on y revient dans la catégorie ENIGMES. Salle parfaitement maîtrisé d’un bout à l’autre par Mission Exit. Le thème des échecs sait rester présent sans vous noyer dans de futiles distractions d’esprit.

Coté lancement, rien à redire, c’est simple et encore une fois le simple fait de découvrir la toute première situation nous fait apprécier le scénario que l’on vient de nous conter dans le couloir devant l’entrée.

Il y a presque 2 GM pour cette salle : d’un coté l’officiel qui nous observe et lance des indices de temps à autre, d’un autre coté les indications laissées par le sérial killer dans la salle qui suffisent parfois à remonter le cours des énigmes.

Tout a été si intelligemment fait, que l’on sent être guidé par celui qui a créé la salle.

Notre expérience personnelle de notre GM n’a pas été des meilleures car elle s’est dit « tiens je vais les laisser se débrouiller »… et sans aucun extra time, ni indication, il nous manque une (oui une seule… ) seule énigme avant la fin. Petite frustration vu les pourcentages de réussites de la salle (3 % soi-disant) on a quand même eu l’impression de participer à une vraie expérience de groupe.

Intelligentes, car tout est logique dans Psychotik. On dit que c’est la salle la plus dure de Montpellier et on n’est pas vraiment d’accord avec ce postulat. Il y a la quantité certes, mais elle n’a rien d’infaisable bien au contraire.

Il n’y a aucun passage WTF dans cette salle, où on serait toujours tenté de dire « ouais mais.. ».

Ca commence par la première partie (en moyenne 10 minutes nous disait notre GM) qui est fantastique, le reste suit sans décevoir ni déconcerter. Pas mal de cadenas mais bien guidés ! Pas de : « on additionne les tomates avec le nombre de fenêtre et on teste le résultat sur les 18 cadenas de la salle »… vous voyez de quoi on parle ?

On est proche de la salle “l’abattoir” encore une fois, mais au lieu de faire pragmatique ici on est dans l’effervescence romantique.

Bravo à celui qui a inventé la salle, et doit avoir un QI plus proche de Fisher que de Kasparov, il a su nous perdre, mais tout en nous guidant.

Ressenti global

Si vous cherchez les spécialités régionales lorsque vous faites du tourisme… nous avons pour vous la perle sauvage des escape games de Camargues. Quoique le nom de cette région est généralement moins associée aux folies cérébrales qu’aux meurtres de bovins l’été entourés de moustiques.

« Psychotik » est aux escape games ce qu’un séjour en haute montagne est aux randonnées de famille. Un peu d’entrainement, et hop on passe la vitesse supérieure pour aller se dépayser et profiter d’un air pur en haute altitude.

Vous avez là le fleuron, le saphir, la quintessence, comme dirait le musicien dans une station service de Montpellier.

Pas qu’elle soit si compliquée que ça, mais elle est très fournie, et aucune aberration n’est présente. Elle plaira sans doute moins à ceux qui veulent « jouer » « s’y croire » ou « gagner » qu’à ceux qui veulent « de la différence » « une forte émulation intellectuelle » ou même « se croire dans un test de QI grandeur nature ».

C’est plus une salle à recommander aux zèbres qu’aux geeks… En tout cas, pour l’instant, elle est numéro 1 dans notre classement d’un point de vue qualité d’enigmes.

illustration : Thème : YPZ, Dessin et couleurs : Arnaud Barrère © 2019 Le Meilleur Escape Game tous droits réservés

Mission Exit

Localisation

4 rue d'Alger 34000 Montpellier

Contact

0499639609l

Site web

Laisser un commentaire