Wake Up!

wake-up-questomatica

Wake Up!

15,5/20

Wake Up! est l’un des escape game de Questomatica à Amsterdam aux Pays-Bas avec Arcade Invasion.

Immersion
4/5
Cohérence
4/5
Game-master
3,5/5
Enigmes
4/5

Le scénario : Les rêves de Mathilda sont toujours heureux et joyeux. Mais cette fois, quelque chose a mal tourné. Des milliers de fantaisies, énigmes et illusions se sont mélangées. C’est au coeur de ce mystérieux et imprévisible noeud, que vous vous retrouvés piégés.

Thème

Fantastique

Difficulté

2/3

Prix moyen

22 à 55 €/joueur

Nombre de joueurs

2 à 5

Un rapide coup d’oeil sur le site de Questomatica suffit pour reconnaitre l’appartenance passée de l’enseigne à la franchise russe Claustrophobia. Ce géant de l’escape game mondial a fait des photos au style léché sa spécialité. Et il faut bien dire que c’est ultra-vendeur pour tout fan de jeu d’évasion qui se respecte.

Wake Up! vous plonge dans le rêve de la petite Mathilda. Un mauvais rêve où la maison de l’enfant se retrouve peuplée d’étrangetés en tout genre. Vous interagirez donc avec divers éléments de vie quotidienne et évoluerez au sein de décors dont les finitions sont de qualité. 

Les pièces, un peu trop basiques selon nous, manquent un peu de fantaisie étant donné les possibilités offertes par cette histoire de rêve. Les visuels du site ne reflètent pas complètement ce que vous verrez dans la salle. Les habitués des ex-franchises parisienne et barcelonaise de Claustrophobia (Phobia et Maximum Escape) trouveront certainement le degré d’effet de surprise ou d’émerveillement un cran en dessous.

Si vous recherchez du dépaysement ou de l’exotisme, cette salle pourra décevoir quelque peu vos attentes. Ceux qui préfèrent en revanche les ambiances fidèles à la réalité trouveront leur compte.

Il y a une cohérence à résoudre des casse-tête au vu du contexte : l’imagination débordante de la petite fille lui joue des tours et son quotidien est déformé. À partir de là, les codes et manipulations représentent autant d’obstacles à surmonter pour parvenir à l’objectif ultime de la mission : réveiller l’enfant.

Pas d’élément perturbateur dans le scénario ou la mise en scène. Les pièces sont chacune dans la continuité des précédentes. D’où un possible rythme de croisière durant presque toute la partie.

Point important a noter pour le public francophone : la partie est jouable dans la langue de Molière. En effet, c’est une game-masteuse française qui l’a dirigée lors de notre passage à Amsterdam en février 2020. Le briefing indique clairement les objectifs mais la manière de donner ces derniers gagnerait à être un peu plus naturel.

Durant le jeu, les indices apparaissent sur un écran. Pourquoi pas, même si on a déjà vu plus subtil, tout est possible à partir du moment où on est dans un rêve. Sinon, les indices sont communiqués assez régulièrement.

On est sur du mécanisme bien réalisé et plaisant. Les énigmes ont trait plus ou moins à l’enfance ou au mobilier de la maison et poursuivent deux objectifs : défaire ce noeud de casse-têtes en les résolvant et réparer le réveil de la petite fille pour la faire sortir du rêve.

Cette salle est linéaire : les énigmes s’enchaînent les unes après les autres et ne peuvent pas être résolues en parallèle. Si vous êtes un petit groupe, pas de problème mais vous n’aurez pas forcément tous quelque chose à faire si vous êtes plus nombreux.

Ressenti global

Une salle cohérente sans pour autant être renversante en terme d’effets spéciaux ou de décors. La fantaisie réside dans certaines actions plaisantes à effectuer.

QUESTOMATICA

Localisation

Foeliestraat 16, 1011 TM Amsterdam, Pays-Bas

Contact

+31 62 8383 155
hello@questomatica.nl

Site web

Alexis
Rédacteur pour lemeilleurescapegame.fr

Laisser un commentaire