Sherlock House

Sherlock Escape 2

Sherlock House

16,5/20

Sherlock House est l’un des escape games de L’Antre des Secrets à Perpignan, avec Le Braquage du Casino.

Immersion
4/5
Cohérence
4/5
Game-master
3,5/5
Enigmes
5/5

Le scénario : Puisque Sherlock Holmes semble avoir été éliminé par les méchants… il ne reste plus que vous pour sauver Londres et le reste du monde d’un attentat abominable et moryartesque !

Thème

Eviter l'explosion

Difficulté

1/3

Prix moyen

22 - 25 €/joueur

Nombre de joueurs

3 à 7

Le plus dur a été fait, en soi les locaux sont – seront – très surprenants, et vous attendent pour plus d’un mystère.

Quelques finitions un peu motifs de papier peint marqueront la frontière entre décors et ressemblances, entre costumes et déguisements.

Un univers un peu froid, et peut-être moyennement connoté 19e siècle : on fait des sauts entre le Sherlock de Conan Doyle, et celui plus urbain et moderne des séries. En soi ça ne gêne pas, c’est sans compter l’ampleur de la salle qui va prendre d’autres dimensions au cours de la partie !

Ca dépend de quel point de vue on se place : de l’oeuvre stricte de Conan Doyle et du XIXe siècle, ou d’une notion d’enquête en général, et comportant des références aux divers personnages, qu’ils évoluent en livre ou en séries modernes de chez Nit Flex.

Quelques extraits musicaux seront là pour étayer cette observation. Coté cohérence avec le sujet, attention à quelques petits détails que les plus méticuleux pourraient reprocher à commencer par le titre du Dc Watson et non du Professeur !

Mais bon, c’est peut-être à un autre duo que l’on a affaire, hasard de l’état civil…

Concernant les énigmes, si l’on s’en tient à l’idée de faire une enquête, entre fiction et escape il n’y a qu’un pas.

A ce compte là, rien ne choque, rien ne rend l’épopée douteuse ou anachronique. Mais il n’est pas forcément question de l’univers de Conan Doyle en permanence.

Système classique, comportant un petit affect sympathique. Qu’on aurait voulu plus bruyant car bien trouvé.

La préparation en amont est telle que cette salle fait partie de celles pour lesquelles on s’est passé d’indice. Un seul pour être honnête.

La préparation de la salle était peut-être trop pessimiste, et des quêtes bonus sont additionnées à la mission, afin de garantir à tous une bonne heure de jeu, quelque soit le temps réalisé pour l’ escape proprement dite.

Astucieux, mais on en a tellement bavé avec les bonus… que peut-être rester dans le thème de départ nous aurait davantage emballés.

Cette partie est à mettre dans la catégorie GM, vous verrez bien ce que la quête bonus vous réserve. 

On en arrive au meilleur pour la fin. Un escape que l’on réussit sans indice est souvent appréciable, car cela démontre une certaine logique et on ne passe pas le reste de la soirée à se demander « mais euh pourquoi… ? » – et de plus pour s’auto-flatter l’égo rien de mieux.

Pour certaines énigmes, des déductions pourront suppléer à la compréhension, ce qui est assez remarquable pour être souligné. Si les effets whaouh que l’on pourrait trouver se trouvent plutôt dans le décor, les énigmes sont appréciables par la fluidité avec laquelle elles vont s’enchaîner. La seule critique qu’on pourrait leur reprocher c’est d’être trop logique et de ne jamais stopper notre élan.

On a un tour d’horizon des mécanismes habituels (de réflexions) et à peu près tous les goûts seront servis. Numérique, symbole, ordre, mémoire, couleurs etc. Au fait, jouez à Time Bomb avant, ça vous mettra dans l’ambiance !

Ressenti global

Voilà une salle très bien pensée qui aurait pu jouer les finitions ultimes pour tenter le grand choc.

Les réflexions ont conduit à donner des énigmes très ludiques, fluides, que la plupart des joueurs apprécieront sans nul doute. Ne serait-ce que l’introduction de l’aventure.

Pour certaines parties du décor, certains regrettaient de ne pas avoir l’occasion de « s’y croire » vraiment, et pourtant le plus dur avait été fait. Peut-être l’ambiance du XIXe manquait un peu, elle n’a pas empêché toutefois de passer une heure que l’on a trouvée excellente.

Seul regret : ne pas avoir l’équivalent d’une heure de jeu concernant l’enquête proprement dite plutôt que de faire quelques quêtes auxiliaires.

Certains vont préférer alterner ces deux missions, d’autres vont trouver que cela réduit l’ambiance générale de votre salle. A voir selon vos goût, la majorité d’entre nous (mais pas tous !) aurait préféré rester dans le scénario de départ.

Il n’en reste pas moins que le mélange des différentes époques possibles de Sherlock est intéressant.

Sherlock House serait un peu comme l’arrivée des aliens dans la “Vie de Brian” des Monthy Python : un mix générationnel afin de distraire au mieux son public !

illustration : Dessins/couleurs : ML © 2019 Le Meilleur Escape Game.fr tous droits réservés

L'Antre des Secrets​

Localisation

446 rue Pascal Fauvelle 66000 Perpignan

Contact

0771179849
lantredessecrets@hotmail.com

Site web

https://www.lantredessecrets.com

Laisser un commentaire