Room 113

room113-artimus

Room 113

19/20

Room 113 est un escape game d’Artimus Escape Game à Paris avec Ultime Madrigal et Freak Show.

Immersion
5/5
Cohérence
5/5
Game-master
4,5/5
Enigmes
4,5/5

Le scénario : Noël 1988, Loch Lomond, Ecosse. Pendant la nuit du 24 au 25 décembre à 00h30 précises, un phénomène inexpliqué de combustion spontanée entraîne le décès de l’homme qui séjournait dans la chambre 113 de l’hôtel Inversnaid. Or, tous les 7 ans depuis cette date, cet événement s’est reproduit étrangement au même endroit et au même moment, causant à chaque fois la mort de l’homme occupant cette chambre. Malgré le travail des enquêteurs, la cause de ces drames n’a jamais pu être établie, et l’hôtel est resté inoccupé depuis le 25 décembre 2016. Pour tenter d’élucider ce mystère, vous serez envoyés sur place le 24 décembre 2023, soit 7 ans jour pour jour après le dernier drame. A vos risques et périls…

Thème

Thriller

Difficulté

2/3

Prix moyen

22 à 43 €/joueur

Nombre de joueurs

3 à 5

Artimus fait partie de ces enseignes parisiennes qui placent l’immersion au coeur de  leur salles. On lui doit notamment les reproductions très réussies d’une foire aux monstres et d’un majestueux palais de la renaissance italienne. Son équipe de fins décorateurs rempile cette fois-ci pour un défi de taille : recréer rien de moins que le célèbre hôtel de Shining, immortalisé par la caméra de Stanley Kubrick. 

Vous avez sûrement en mémoire le petit Dany au volant de son tricycle, déambulant sur les moquettes colorées de l’établissement. Mais aussi ces images d’un Jack Nicholson gagné par la folie, rangées aujourd’hui au panthéon du cinéma d’horreur. L’hôtel théâtre de ce scènes cultes a donc inspiré l’enseigne.

Style écossais, un léger côté suranné, cette réplique n’est pas dénuée de charme. Et dévoile une toute autre facette dans la seconde partie de l’aventure. Vous serez notamment bluffés par le soin que l’enseigne a apporté à la mise en scène de son récit. Des effets spéciaux bien sentis vous feront sursauter, à la manière d’un très bon thriller. 

Le choix de la bande-son a lui été savamment réfléchi. Musique d’ascenseur à la réception de l’hôtel, ambiance sonore plus inquiétante par la suite. Un contraste que l’on retrouve dans les éclairages, bien plus chaleureux au début qu’à la fin du jeu. 

 

Si Shining a inspiré le décor de cet escape game, la comparaison avec le film s’arrête là. L’intrigue est complètement déconnectée de l’oeuvre de Stanley Kubrick selon l’enseigne. Après coup, il n’est néanmoins pas impossible d’imaginer un lien entre les deux. Car l’histoire de Room 113 tourne autour de meurtres inexpliqués et pourrait tout à fait s’inscrire dans la lignée des évènements lugubres de Shining. 

Outre le nom de la salle (Room 113, ça ne vous rappelle pas une certaine chambre 237 ?), quelques easter eggs – références cachées en bon français – sont néanmoins disséminés, mais il faudra avoir l’oeil bien ouvert pour les débusquer. On salue le choix osé d’un thème jamais vu ailleurs à ce jour.

Artimus sait recevoir ses joueurs. Grâce à son accueil unique notamment. Et en raison aussi d’un brief convaincant, bien amené et imagé. Plutôt utile pour les non initiés aux règles qui régissent les voyages dans le temps ! 

Le mode d’interaction avec le game-master est assez classique. En apparence seulement puisque ce qui ressemble à un banal talkie walkie nous sera présenté comme un communicateur spatio-temporel. Particularité cependant : ce talkie servira également à faire avancer le scénario via des séquences narratives que nous vous laisserons découvrir. 

Les énigmes font preuve d’originalité. Leur présence est justifiée par le scénario. Les codes qu’il faut trouver sont autant de combines utilisées par l’auteur du crime. Dans la seconde partie de l’histoire, les actions que vous devrez accomplir auront surtout une portée symbolique. Elles vous conduiront à remettre les pièces du puzzle dans le bon endroit pour éclaircir enfin le mystère de ces meurtres inexpliqués.

Pour se faire, vous devrez fouiller (un peu), aiguiser votre sens de la déduction (beaucoup), prendre un moment pour lire (pas intégralement, faute de temps). Mention spéciale à l’une des actions les plus dégoutantes qu’on ait eu à faire pour obtenir un élément clé du jeu. Ça n’est pas la première fois que ça nous arrive mais il est rare que le rendu paraisse aussi répugnant !

Ressenti global

Encore une fois, Artimus livre une belle création maison grâce à des décors de belle facture, un thème osé et une narration efficace !

ARTIMUS ESCAPE GAME

Localisation

161 rue des Pyrénées 75020 Paris

Contact

01 56 58 08 19
contact@artimus-escapegame.com

Site web

Alexis
Rédacteur pour lemeilleurescapegame.fr

Laisser un commentaire