La Malédiction du Corsaire

Malédiction-corsaire-Illucity

"La Malédiction du Corsaire" est l'un des escape game en réalité virtuelle (VR) d'Illucity à Paris avec "Assassin's Creed : Escape The Lost Pyramid", "Eclipse" et Incarna".

Le scénario : "Dans ce jeu d'escape game VR, les joueurs devront se diviser en deux équipes pour résoudre l'énigme de la malédiction du corsaire et trouver le trésor de ce galion maudit"

Prix moyen

30 €/joueur

Nombre de joueurs

2 à 4 joueurs (à partir de 11 ans)

Durée

60 minutes environ

Dès les premiers pas dans le jeu, c'est la stupeur qui gagne. Enfin, si l'on peut parler de "pas". Car une malédiction vous a privé de vos jambes, réduisant votre apparence à une statuette de bois coupée au niveau de la taille. Une transformation qui participe directement au sentiment d'immersion. Les graphismes sont assez simples mais non sans charme. Ils donnent un ton enfantin à l'aventure, tout à fait en phase avec une chasse au trésor et une histoire de pirates. 

Côté équipement : un casque HTC Vive Pro, des contrôleurs HTC Vive dans chaque main et un Backpack MSI, sorte de sac à dos où se loge un ordinateur. L'ensemble de ces accessoires n'est pas trop lourd à porter et vous les oublierez bien vite. La pièce dans laquelle vous évoluez réserve aussi quelques surprises. La magie des effets spéciaux recrée notamment le souffle du vent marin sur votre peau et l'instabilité d'un bateau en mer. 

Contrairement aux odyssées spatiales d'"Eclipse" et de "Mission Iss Rescue", le déroulement du jeu s'apparente bien plus à celui d'un escape game réel. Au menu : un peu de fouille, beaucoup d'observation et des passages secrets à emprunter pour rallier de nouvelles pièces. Si vous coincez sur une énigme, pas d'assistance vocale du game-master ici. L'aide consiste à mettre en surbrillance les objets avec lesquels il faut interagir pour avancer. Procédé assez clair et direct mais pas forcément du goût des joueurs adeptes d'indices plus subtils.

 

Dans la cale du bateau, vous aurez l'impression que le navire tangue à certains moments (© Innerspace VR).

Le gros plus de la réalité virtuelle, c'est la liberté qu'elle offre aux joueurs. Liberté d'incarner un autre personnage ou de s'affranchir des interdits classiques de l'escape game (usage de la force, casser des objets), que l'on soulignait déjà dans notre review d' "Assassin's Creed : Escape The Lost Pyramid".  La Malédiction du corsaire défriche aussi un pan encore peu exploité des escape game en VR : les changements de perspective. Ces derniers offrent des moments de jeu très fun que l'on vous laissera découvrir.

La coopération entre les deux équipes n'intervient véritablement qu'à mi-parcours. Il vous faudra oeuvrer par binôme séparé dans un premier temps. Comptez une heure de divertissement, temps de briefing et d'équipement inclus. La durée propre au jeu tourne, elle, davantage autour des trente minutes. De quoi vous laisser peut être sur votre faim. 

Cela s'explique notamment par un niveau de difficulté moindre par rapport à un escape game classique. Dommage qu'on ne puisse pas non plus revenir sur le parcours avec le game-master en fin de partie car votre binôme n'aura pas forcément vu ce que devait accomplir l'autre.  

Ressenti global :

Cette aventure en VR reprend tous les codes de l'Escape game en y ajoutant toute la plus-value offerte par un monde virtuel. On vous la recommande chaudement !

Illucity (Paris - La Vilette)

Localisation

Parvis de la Cité des Sciences - 32 avenue Corentin Cariou 75019 Paris

Contact

contact@illucity.fr

Site web

Alexis
Rédacteur pour lemeilleurescapegame.fr

Laisser un commentaire